Carnet de route Châtillon – Étape 4 – Un pangolin !

On découvre parfois des choses amusantes. Lors d’un projet précédent, le conservateur de la bibliothèque d’Hyères avait présenté à l’équipe AureXus leurs ouvrages les plus rares, les plus beaux, et quelques petites anecdotes.

C’est le cas de la première représentation du Pangolin, dans un bestiaire du 15ème siècle.
L’animal gravé dont la préparation culinaire serait probablement à l’origine de la pandémie nargue le lecteur, couché sur le papier. Une semaine plus tard, un cas de COVID précipitait la fermeture de la bibliothèque pour une semaine. 

On retrouve ce Pangolin dans une représentation à peine plus récente à Châtillon sur Seine. Mais également une gravure de la terre vue de l’espace réalisée un siècle avant la première photo de notre planète dans son intégralité, une mèche de cheveux du Maréchal Marmont, un superbe incunable sur Saint Vorles.
Prêtre bourguignon connu pour son don d’ubiquité, il aurait sauvé un enfant d’un incendie à 25 kilomètres de Marcenay où il célébrait une messe en présence du Roi et de sa suite.

L’équipe AureXus chasse le record d’ancienneté des ouvrages passés entre ses mains.
Pour l’instant celui-ci s’établit à l’année 1534.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :